Mes Petits Bonheurs #9

Ah que coucou ma sardine ! Ca marine ?

Aujourd’hui nous sommes lundi, c’est le début d’une nouvelle semaine pleine de promesses (et de grosses chaleurs, je crois que je vais bientôt retourner à Fugushima moi, au moins là le temps a la décence d’être à la température choisie par sa Présidente).

Et pour bien la commencer, quoi de mieux que de nous remémorer les petits bonheurs de la semaine qui vient de s’écouler ? Hein ?

J’attends les tiens, mais en attendant, tu peux déjà lire les miens (ma vie est passionnante).
 

• Beau papa a débarqué de son Lot et Garonne lundi soir, en compagnie d’un ami à lui et de leurs deux motos. Soirée diots grillées et vin rouge à discuter de tout et rien. Je ne me suis même pas prise la tête pour préparer le repas ou le dessert… Alors que ça m’arrive régulièrement quand on reçoit des gens plus jeunes (mais plus critiques, aussi, curieusement). Bref : une bonne soirée !
 

• La tête du voisin-qui-ne-dit-jamais-bonjour mardi matin vaut un petit bonheur à lui tout seul ! Il roule a scooter mais doit aimer les motos car après avoir fait semblant d’admirer la face Nord du chemin (oooooh de l’herbe), il est resté collé le nez à la vitre à les observer depuis le bout du chemin, pensant sans doutes qu’on ne le verrait pas. En tout cas ça m’a bien fait rire. (Et beau-papa est d’accord avec moi, maintenant qu’il l’a constaté : c’est pas ma faute qu’il soit comme ça, et mieux vaut garder les efforts pour ceux qui en valent la peine).
 

• On a fait les courses mardi, j’en ai profité pour récupérer mes dernières commandes de graines passées sur internet (iiiiih !). La réaction du « livreur » au magasin vaudrait un billet à lui tout seul, comme la réaction de pas mal d’hommes ce jour là d’ailleurs (mais c’était moins drôle).
 

• J’ai passé un délicieux moment dehors à regarder l’orage arriver puis commencer à se déchaîner. D’abord juste sous l’avant toit, j’ai du battre en retraite sous l’abri (puis finalement dans la véranda parce qu’il me pleuvait quand-même dessus à cause du vent, j’ai beau être un poisson, je me passe bien des douches à l’eau de pluie). Bref : j’ai passé un moment à profiter de la fraîcheur en regardant le ciel, un chat sur les genoux et un café pas loin. ♥
 

• Samedi : journée glandouille avec l’Amoureux ! Bon, ça aurait pu mieux tomber rapport au fait que c’était le seul jour de temps frais annoncé et que j’aurais pu en profiter pour aller bosser au jardin (aujourd’hui 31°C annoncés). D’un autre coté, ça faisait longtemps qu’on n’avait plus pris le temps de glander ensemble comme ça.
 

• On est quand même sortis samedi, tranquillement et… l’Amoureux m’a offert un nouveau thym ! ♥ J’étais toute triste que le mien soit mort, et puis personnellement je préfère ça aux fleurs coupées. 🙂
 
thym-19-06-2017
 

• Dimanche par contre, jardin, jardin, jardin ! Et pas pour faire bronzette ! Si il n’y avait eu la tique qui me grimpait sur la chaussette (et m’a foutu une trouille bleue, brrrr), je crois que j’y serais restée jusqu’à la nuit tombée. Mais ce qu’il sera beau (un jour), notre jardin !

 
Pfiouuu, j’avais pas l’impression qu’il y en ai eu autant ! Voilà qui me file déjà la pêche (alors qu’ici on est plutôt nectarines) pour entamer cette (chaude) (très chaude) journée lundiesque !
 

Allez, à toi maintenant ma sardine, raconte moi tes petits bonheurs !

 
 

4 Comments

  1. Bah tu les as déjà lus 😉
    J’adore le thym et les aromatiques en général… ça sent super bon au jardin… On a de l’origan qui pousse partout dans la pelouse et quand je tonds ça embaume !
    Ils t’ont embêtée les messieurs mardi ?
    Bisous

    1. Fugu Fugu

      Du coup oui ! 😛

      J’adore les aromates aussi, hier je me disais justement qu’on manquait d’origan. 😉 Mais si je ne m’abuse c’est une annuelle, cette année (mis à part le basilic) j’ai privilégié les vivaces, l’an prochain je sèmerai directement les graines d’annuelles en début de printemps.

      Ah bah oui, mardi c’était le festival des lourds… Rapport à mon short sans doutes !

      Bises, bises !

  2. Le thym j’adore comme la sarriette qui pousse dans la pelouse; tu tonds, ca embaume!
    Les tiques ca va; tant que tu les vois… par contre les taons qui piquent, ca crève, ca donne de la fièvre, c’est pire je trouve!
    Bon lundi!!

    1. Fugu Fugu

      Mais quelle chance vous avez d’avoir des aromates direct dans la pelouse ! Ici rien de tout ça, il faudra peut-être que j’y remédie… 🙂

      Les tiques me filent une trouille bleue, surtout à cause de la maladie de Lyme. A moins que je ne me trompe, dès le premier instant où elle pique, c’est trop tard. Enfin c’est ce qu’on m’a raconté… Après je ne sais pas combien de tiques en France peuvent la refiler, beau-papa et beau-frangin se font souvent piquer et n’ont jamais rien, mais bon… 😀

      Bon lundi à toi zossi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *