Plus c’est long, plus c’est bon !

Avec un titre comme ça, je suis sure d’attirer tous les chelous du coin… Qui seront bien déçus. 😀
 

Ma sardine, il faut que je te raconte l’une de mes dernières aventures !
 

Installe toi, tu vas voir ! Tu veux un petit thé ? Bon !

 

Depuis quelques temps, je m’amuse à participer à des concours (de grandes marques, quand je joue chez les blogueurs ou les petites pages FB, il y a une valeur émotionnelle derrière). De temps à autres donc, je reçois des cadeaux gagnés sur ces concours, surprises ou pas (et jamais des voitures ou des voyages, je suis outrée).

 

Vendredi, je reçois un e-mail de La Poste Colissimo : un colis me sera livré lundi.

 
Depuis vendredi du coup, je trépigne, je piaffe, je piétine, je frétille des nageoires !

 

Mais de quoi va t’il s’agir ?

 

Je vérifie vite-fait sur mon ami Lilo, et apparemment il s’agit d’une société vendant des machines à espressos et du café. Youpidou !

 

Mon coté raisonnable tente de me raisonner (forcément) et me signale qu’il s’agit sûrement d’un paquet de café, ou d’une boite de capsules.

 

Mon coté enthousiaste lui s’emballe, je me vois déjà recevoir un énorme colis bien trop lourd pour les bras de ma factrice, contenant une nouvelle machine à espressos (oui je sais, espressii, mais je préfère les espressos).

 
 

Moi, guettant nonchalamment l'arrivée de la factrice.
Moi, guettant nonchalamment l’arrivée de la factrice. .

 
 

C’est Noël avant l’heure ! Je ne sais pas encore ce que je vais recevoir et ce n’est pas grave, l’intérêt est d’imaginer, d’attendre, de patienter, de guetter le moindre bruit de moteur dans l’allée, le moindre claquement de portière évocateur de l’arrivée imminente de mon colis, d’imaginer le déballage et la découverte !
 

Tout un week-end à savourer l’attente, comme on dit, plus c’est long, plus c’est bon (dans une certaine mesure, et ça dépend à quoi ça s’applique).

 

Et puis enfin ça y est ma sardine, on est lundi !

 

Le moment tant attendu arrive enfin ! Un bruit de moteur, un crissement de pneus : j’entends la portière claquer, la sonnette retentir ! L’Amoureux qui attendait impatiemment (tsss, petit joueur ;D) un colis (mais pas le même) ouvre avant moi et réceptionne… Son colis, et c’est tout.

 

Me voilà perplexe. Et un peu déçue, il faut bien l’avouer.

 
 
D’un pas qui se veut léger et dégagé (mais qui ressemble plus à celui d’un éléphant au petit trot), je file vérifier sur le suivi en ligne pour voir où est passé mon colis.
 

Pour quelqu’un qui trouve que le plaisir est dans l’attente, que ce n’est pas l’objet mais la saveur de la patience qui compte, me voilà aussi fébrile qu’un chat devant l’étal du poissonnier.

 

Le suivi n’est pas à jour, damned. Selon lui, le colis est toujours en route pour la livraison.

Je suis déjà en train d’élaborer les pires scénarios (ouiiii, je sais, scenarii).

 
 

Moi, face à l'Amoureux qui déballe SON colis. Celui qu'il a reçu, LUI.
Moi, face à l’Amoureux qui déballe SON colis. Celui qu’il a reçu, LUI.

 
 
Je vois mon colis partant pour mon ancienne adresse, loin, loin (hopfff, au moins 30 minutes de route) de là où j’habite aujourd’hui.

 

Je vois les nouveaux occupants réceptionner MA machine à café. Je les vois même, les fourbes, s’en servir et trinquer à la santé de la pauvre idiote qui n’a pas changé son adresse, avec un sourire tout aussi étincelant que la lumière qui les éclaire (et je connais cette maison, je sais qu’en vrai elle est aussi lumineuse que le fin fond d’une mine de charbon, mais mon esprit a décidé de se mettre en mode scénario catastrophe).

 

Je tente de garder bonne figure, limite la main sur le coeur, je continue d’affirmer que ce n’est pas l’objet qui compte, mais que j’ai eu du plaisir à l’attendre.
 

Et puis si ça se trouve, il est dans la boite aux lettres, peut-être qu’il y entrait, même si ça m’étonnerait, quand même, vu que je ne sais pas ce que ça peut être, sans doutes juste un paquet de café, mais quand même, une machine à café n’y entrerait pas, non, c’est certain : le colis ne s’y trouve pas.

 
 
Une heure passe, alors que je décide de finalement me rendre à cette fameuse boite pour vérifier, l’Amoureux rentre, il tient le courrier à la main.

 

Mon coeur ne fait qu’un bond, je joue l’indifférente mais lance quand même des regards de ci, de là, à la recherche de mon colis. Heureusement, l’Amoureux a le bon goût de ni me le faire remarquer, ni me demander si je fais un AVC.

 

C’est alors qu’il me le tend.

 

Sans déconner ?

 

Ca mesure à peu près 15cm de long sur 5cm de large, et ça fait du bruit quand je le secoue. A moins qu’elle ne soit en kit et expédiée en plusieurs paquets, ce n’est définitivement pas une machine à café. Pas même un paquet de café.

 

En effet, ce n’était ni l’un, ni l’autre.

 

Les poils de chats, l'accessoire déco indispensable de tous les propriétaires de félins (et même de chiens, mais alors il ne s'agit pas de poils de chats, bah non).
Les poils de chats, l’accessoire déco indispensable de tous les propriétaires de félins (et même de chiens, mais alors il ne s’agit pas de poils de chats, bah non).

 

Et je ne prends même pas mon café en capsules.

 

Bon cela étant, but atteint : j’ai bien, bien rigolé ! 😀

 

 

 

Et toi ma Sardine, tu es plutôt du genre patiente ou impatiente face à l’arrivée de tes colis (surprises ou non d’ailleurs) ?

 

 

9 Comments

  1. J’adore l’attente aussi. Son euphorie et son insouciance!
    Parfois ça dure un peu trop longtemps à mon goût mais je reste positive. Parfois je suis un peu triste parce que ce que je reçois n’est pas du tout ce que j’attendais.
    Dommage pour les capsules – mais par contre ça t’a permis de rédiger un article très sympa.
    Bonne journée!

    1. Fugu Fugu

      C’est ça, ça aurait été ce que j’aurais demandé j’aurais été ravie un moment puis j’aurais oublié. Grâce à cette « déception », j’ai pu écrire un billet et j’en ris encore. 😀

      Bonne journée également ! 🙂

  2. Avatar Blobfish

    Ahahaha ! X’D

    Non moi je ne suis même pas, j’aime la surprise d’ouvrir un truc dans ma BAL et « oooh, un colis, tiens… il sent bon ! JE SAIS CE QUE C’EST ! » 😉

    Genre Noel mais par la Poste quoi. 😀 Toute l’année. 😀

  3. Il est amusant ton récit! Moi je suis plutôt du genre terre à terre, je ne m’emballe pas , ce qui est certain c’est que quand c’est gratuit ce n’est jamais folichon!!
    Merci de ta visite chez moi.
    à bientôt

    1. Fugu Fugu

      Merci ! 🙂

      Et bien je ne sais pas comment tu fais, moi je ne peux m’empêcher de sauter partout, mais il faut dire que je ne suis pas du tout terre à terre ! 🙂

      Merci à toi de la tienne par ici !

  4. Pingback: Mes petits bonheurs de la Semaine #13 – Bienvenue à Fugushima !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.