Projet 52 – Semaine 48

Hello ma sardine à l’huile !
 

Nous sommes samedi, c’est donc le jour du Projet 52 de Ma’.

Je manque un peu (haha, doux euphémisme) aujourd’hui ce qui fait que j’ai tardé à poster ce billet (et que je copie/colle sans honte une partie du billet précédent, mouarf).

 

Cette semaine, Ma’ nous proposait le thème Chaud

 

J’avais de supers idées, malheureusement cette semaine a été dingue et je n’ai même pas eu le temps de sortir l’appareil photo (enfin si, juste le temps de m’apercevoir que sa batterie était déchargée, mais pas plus).

 

Du coup je me suis replongée dans les photos faites samedi passé quand je cherchais l’inspiration du thème, et que ma première idée pas forcément originale était de te présenter les flammes de Calcifer.

 

Calcifer, le premier, si tu ne connais pas, c’est un petit démon de flammes dans l’un des films d’Animation de Miyazaki « Le Château dans le Ciel » (sans aucun doutes mon préféré).

Alors forcément quand j’ai eu un poêle à pellets, je l’ai baptisé du nom de ce démon adorable.

 

Et bien surprise en faisant défiler les photos ! Peut-être que le nom que je lui ai donné n’était pas qu’un délire de fan…

 

Tu le vois, toi aussi ?
Tu le vois, toi aussi ?

 

 

Bon, et puisqu’une de mes autres idées était de prendre mon fameux chocolat blanc chaud en photo (mais je ne l’ai pas fait), je t’en donne la recette :
 

1 ou 2 carrés de chocolat blanc cassés en morceaux
1 mug de lait

 
Tu fais chauffer le lait puis tu y ajoutes le chocolat blanc et tu laisses fondre à feu doux jusqu’à ce tout soit bien fondu.


 
Plus qu’à le déguster, tu verras, c’est onctueux et sucré (et plus gras qu’un chocolat normal peut-être, mais c’est l’hiver après tout !)

 
 

Et toi ma sardine, tu as participé ?

 

 
Retrouve toutes les participations chez Ma’. (dans les commentaires) ! 🙂

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.